Loisirs

Écriture

J’ai commencé très tard à écrire mais la démangeaison me travaillait depuis longtemps. Enfant, je recopiais souvent des textes complets sur papier tout simplement parce que j’aimais ça. J’ai souvent entendu mon entourage me dire que je devais écrire parce que j’avais pas mal à raconter et que j’étais bonne oratrice mais aussi pour un vécu peu ordinaire. Quelques petites phrases par-ci, par-là et puis je me suis lancée en créant mon site. « Fille de la Terre » est un texte qui m’a valu le 1er prix européen pour la paix dans le monde. Depuis, ce texte ne cesse de voyager.

Musique

La musique est pour moi un moyen d’expression très sensible qui permet de communiquer autrement.
J’ai appris la guitare classique à l’Académie de musique de Mons pendant 7 ans ainsi que le solfège. Cependant,  les cours académiques requièrent un travail technique, passage obligatoire avant de pouvoir émettre un sentiment.

En parallèle, j’ai joué dans nombreux groupes de musique blues/jazz et autre groupe mêlant théâtre et musique, en tant que chanteuse. Le chant me permettait de m’exprimer beaucoup plus que la guitare. J’ai participé et organisé des jams sessions qui m’ont permis de croiser quelques pointures dans le domaine.  Les jams sont essentiellement basées sur l’improvisation, ce qui permet d’apprendre, entre musiciens, à s’écouter et s’épauler durant un morceau.

Photo

Mon intérêt pour la photo est apparu lorsque, travaillant pour le service culturel d’Estinnes, on m’avait confié la tâche de prendre des clichés de l’entité pour agrémenter le site internet et d’autres brochures. Cette même année, je me suis donc achetée un appareil un peu plus conséquent (Canon….) et un porte-vélo et j’ai passé mes vacances à visiter des endroits de Belgique. La nature et les enfants sont mes principaux sujets de prédilection qui, si l’on y réfléchit, ont quelques points communs comme la spontanéité, le ressourcement et ce sentiment de bien-être.

Littérature

Je pense que les bouquins ont toujours fait partie intégrante de ma vie. Du classique au contemporain, en passant par des biographies, de l’histoire et de la philosophie aux livres d’art. Évidemment, comme tous lecteurs, j’ai quelques préférences… Sir Arthur Conan Doyle est l’un de mes auteurs préférés. Pas uniquement les Sherlock puisqu’il a écrit de nombreuses nouvelles fantastiques et autres.
Parmi les auteurs contemporains, il y a Marc Lévy pour sa simplicité, Bernard Werber pour sa philosophie et son humour, James Redfield.
Les œuvres d’André Comte-Sponville sont des livres que je n’ai jamais lu entier, ni commencé par la première page, mais ils me servent de livre de chevet comme le croyant use de la Bible pour trouver refuge et solution. Woody Allen, Roland Topor et Groucho Marx sont des moments de bonheur car malgré leur humour déjanté, ils savent pénétrer les mystères de l’être humain. Christian Jacq et Jacques Attali permettent l’évasion dans l’histoire et la philosophie. Et nombreux autres auteurs divers…

Arts

La peinture ne manque pas d’intérêt ayant travaillé dans nombreux lieux culturels. Admirative des primitifs flamands dont les œuvres sont des représentations historiques à elles seules par la présence des différents symboles. De plus, c’est avec la peinture que j’ai démarré l’utilisation du serious gaming avec les enfants à l’EPN. Picasso, Dali, Seurat, Van Gogh, etc…
En architecture, je suis admirative de Gaudi par son originalité. Pour les autres, ce sont plutôt les grandes époques et les mouvements et j’espère un jour aller à Florence, berceau de la Renaissance.

Vélo

J’aime me promener en vélo tout en découvrant des paysages et m’arrêter  pour quelques clichés. Il est important de faire le vide dans sa tête et de se dépenser physiquement car il est vrai que mon métier me rend souvent inerte et enfermée.

Théâtre

Pendant une période de break en musique, je me suis essayée au théâtre où j’ai suivi les cours de Guy Pion, au Centre culturel de Mons.  C’est un autre moyen d’expression assez différent du chant et nettement plus difficile. Du moins, en ce qui me concerne. Cependant, j’ai beaucoup apprécié et me suis trouvée des talents que je n’imaginais pas.
En jouant l’un des principaux rôles dans « La Colonie » de Marivaux, je me suis découverte dans l’humour et plus les gens riaient, plus j’avais envie de les faire rire.
Toujours avec la même troupe, et lors d’une conférence sur les droits de l’homme à l’auditorium Abel Dubois, de la RTBF, j’y ai joué en première  « Le droit de vote des étrangers en Belgique ». Beaucoup plus court et d’un tout autre genre mais qui ne manquait pas d’humour, le théâtre a été pour moi une belle expérience.
Chanteuse ou comédienne, j’ai apprécié la scène qui mettent vos sens en éveil de manière intense.
Si j’ai arrêté, c’est simplement par le fait que jouer dans une troupe d’amateurs, manque de sérieux de la part des participants par de nombreuses absences, des textes non appris, etc… ce qui est dommage.